Un bilan de 2015

Cela fait plusieurs  jours que j’envisage d’écrire cet article et que je repousse. Il me paraissait futile de faire un bilan de mon année « geek ». Et puis zut: j’ai fait des découvertes qui vont changer mon avenir proche (en tout cas, l’avenir proche des mes loisirs) et j’ai envie de vous les partager. J’aurais probablement dû faire des articles séparés. Tant pis, faites-vous un café/thé/tisane et partons à la découverte de mes coups de coeur, de mes regrets et de mes réussites de cette année 2015.

Jeux Vidéos:

Dragon Age Inquisition: a très fortement marqué mon année, je dois cumuler un minimum de 300 heures de jeu (et j’ai relancé une nouvelle partie il y a quelques jours). J’ai été happée par ce monde, cette histoire et surtout ces personnages, leurs relations. C’est devenu pour moi la référence d’un jeu liant relations aux PNJ, monde, histoire, sandbox. Aucune partie n’est strictement identique à la précédente.

Verdun: je joue rarement aux FPS et encore moins aux FPS strictement multijoueurs. Je ne sais pas pourquoi celui-ci m’a accroché comme aucun. Probablement son aspect tactique et coopératif indispensable pour gagner la partie. Son principe en quelques mots: les tranchées de la première guerre mondiale, d’un côté les forces de l’Entente (Français, Anglais et Canadiens pour le moment) de l’autre les Puissances centrales (Allemands). L’équipe attaquante doit prendre la tranchée des défenseurs. L’équipe qui a conquis le plus de tranchées à la fin de la partie, gagne. Les phases d’attaque et de défense alternent. Pas d’aide à la visée, sur PC uniquement et une communauté assez mature. Je suis tellement  accro à ce jeu que j’ai lancé ma chaîne Twitch essentiellement pour partager mes parties, et que je viens de rejoindre une team de joueurs, le régiment Coq & et Lion (tag [C&L] en jeu). Mon pseudo est Madame sur le jeu, hésitez pas à faire coucou (pssst, le jeu est en soldes sur steam en ce moment).

Life is Strange: une de mes claques de l’année, un jeu épisodique d’un studio français qui explore les enjeux et thématiques de l’adolescence, dans la mouvance des jeux où vos actions ont des conséquences. Max, Chloe, j’aurai toujours un pincement au coeur en pensant à vous.

Game of Thrones par Telltale: est tout ce que la série TV devrait être en terme d’adaptation de l’univers des livres: des personnages attachants et non stéréotypés, des rôles féminins qu’on n’abaisse pas à une fonction sexualisée. Des choix déchirants, des moments d’une grande émotion: mention spéciale à la fin des épisodes 1 et 2 pour cela. Si vous aimez les livres, que les graphismes ne sont pas votre critère prioritaire: foncez.

Séries TV

Des découvertes (Agent Carter, Supergirl, Man in the High Castle) et de la continuité (Walking Dead, Big Bang Theory, the Good Wife, Un Village Français, Doctor Who). Je m’aperçois que je n’allais pas vous parler de la saison 5 de Game of Thrones: il vaut peut-être mieux pas, je deviendrais malpolie tant elle m’a déçue.

Le séries continuées sont toujours aussi bien avec une mention spéciale pour Un Village Français: cela devient ma référence en terme de personnages simplement humains et de traitement nuancé de la Seconde Guerre Mondiale en France.

Agent Carter: gros coup de coeur pour cette femme aperçue dans le premier film Captain America et qui s’est vu donner sa propre série. On est en 1946 et Peggy Carter travaille pour la SSR (ancêtre du Shield) dans un monde machiste, sur fond de glamour, de savants fous. C’est l’univers Marvel mais pas contemporain. C’est très cool. (j’ai envie de dire tous les trucs cools de la série mais ce serait du spoiler).

Supergirl: là on est chez DC, dans l’univers de Superman et voici enfin une super-héroïne avec des supers pouvoirs en tête d’affiche (Peggy Carter est très cool mais pas de super pouvoirs et on peut pas dire que Black Widow ait des super pouvoirs). C’est frais, sympa et ancré dans notre monde, mais pas pessimiste. Ça aère l’esprit, un héros positif. Ils en profitent pour aller à l’encontre de certains clichés du super-héros à l’écran et ça change subtilement le paradigme.

The Man in the High Castle: Je viens de l’achever: je n’arrive pas à dire si j’ai aimé, mais elle ne me laisse pas indifférente, ses côtés dérangeants secouent les « passages obligés » des oeuvres qui traitent de la Seconde Guerre Mondiale.

Jeux de Rôles

Une année chargée, notre table du vendredi soir continue sa petite vie. J’ai essentiellement maîtrisé à Trône de Fer (comme l’activité sur ce site en témoigne), découvert Night Witches et pris une grosse claque avec le système Fate. Une année placée sous le signe de la création également: des aides de jeu pour Night Witches, des sous-systèmes pour Trône de Fer (siège et gestion de guerre), un début de hack COPS à Fate. Désormais, l’ensemble de mes créations, une fois finies, sont disponibles sur la Scénariothèque.

Côté jdr en tant que joueuse cela a été plus one-shot que campagne: Vampire (campagne au tout début), Trois Mousquetaires (campagne en suite de one-shots), quelques parties de Star Wars Rébellion, un peu de Würm (campagne en stand-by désormais).

Je regorge d’idées et de projets pour 2016: campagne super-héros motorisée par Fate, peaufiner et jouer au hack COPS, adapter la campagne officielle aux règles de COPS Accéléré, continuer et approfondir Trône de Fer, enregistrer des parties pour Du Dé au Micro (?), préparer et lancer notre partie à Sur la route de Chrysopée. Le plus difficile va être de ne pas trop me disperser (histoire de ma vie ça).

Podcasts

2015 n’a pas été folichonne côté podcasts: je n’ai réussi à relancer le podcast Septuaire et Bois sacré malgré la création de son site dédié (la saison 5 décevante de Game of Thrones m’a un peu coupé l’envie, mais je ne désespère pas). Pas d’épisode supplémentaire pour Du Dé au Micro: j’ai du mal à voir quoi en faire. Librocast a été plus actif avec plusieurs épisodes en début d’année.

Mes découvertes podcasts de l’année:

Les Voix d’Altaride: coup de coeur: des débats passionnants et construits sur le jeu de rôle. Foncez les écouter.

History of Westeros: un savoir encyclopédique délivré de manière pédagogique sur la saga du Trpône de Fer (livres et série). Uniquement en anglais par contre.

Bordel de Mer: des compiles de chants de marins essentiellement francophones, improbable et génial quand, comme moi, on a été biberonné à cette musique.

Films

Star Wars le Réveil de la Force: est-ce que j’ai besoin d’en dire plus? Bon: je n’en attendais rien car c’est du bonus pour moi tant je ne n’imaginais pas qu’il y aurait d’autres films. J’en suis ressortie avec des étoiles pleins les yeux et quelques questions: maintenant j’ai de grandes attentes pour les prochains films.

2015 a été chargée et 2016 s’annonce pareil. C’est génial.

Les trucs que j’attends de 2016:

Pavillon Noir v2: il serait temps

Force & Destinée: jdr Star Wars avec des quasi Jedis

Bouquins sur le jdr par Lapin Marteau: de grandes attentes vis-à-vis de ces ouvrages

Rogue One: premier film spin-off Star Wars, j’espère qu’ils vont prendre des risques avec ce film

Verdun : jouer avec la team C&L et peut-être participer à la Verdun League (ligue esport organisée par la communauté), mais je ne suis pas sûre d’avoir le niveau

Chaîne Twitch: continuer à streamer, essayer d’avoir des spectateurs

Ce site: continuer à le développer, essayer de faire davantage d’articles

Laisser un commentaire