[Ebauche] Embarquement immédiat

Embarquement immédiat

Notre planète agonise.
Le salut se trouve ailleurs.
L’humanité a décidé de s’exiler.
Elle a construit de grands vaisseaux pour atteindre son nouveau chez-soi, à trente ans de voyage de la Terre.
Mais il n’y aura pas de place pour tout le monde. Et tout le monde n’est pas invité à faire partie du voyage.
Vous faites partie des unités de récupération chargées d’aller chercher sur Terre ceux qui seront du voyage.
Ne pourront être admises à bord que les personne remplissant les critères suivants:
– avoir moins de 60 ans
– posséder des connaissances essentielles à la survie de l’humanité
– être en bonne santé et en pleine possession de ses capacités physiques
– être capable de prêter le serment de Passager dans l’une des langues suivantes: chinois, anglais, espagnol, français

Le Commandant de Bord décide en dernier ressort d’admettre ou non un passager à son bord.

A son arrivée, un passager passe une série de tests qui décident de son admission. Une fois admis, il reçoit un tatouage et une puce qui l’identifient comme passager de ce vaisseau. Cette puce sert de stockage pour toutes ses infos personnelles (médicales, affectation, porte-monnaie virtuel).

Les équipes de récupération sont responsables des personnes qu’elles embarquent pour être admises à bord.
Elles doivent s’assurer que celles-ci remplissent les conditions d’admission. Les unités de récupération disposent d’une grande autonomie sur le terrain.
Des missions spécifiques pourront leur être assignées par leur responsable.
Ne peuvent être recrutées dans les unités de récupération que des personnes ayant de la famille encore vivante.
Le non respect des règles ou de la hiérarchie exposent le membre fautif ou sa famille à des sanctions.
Le plus grave sanction possible est le débarquement sur Terre avec inscription sur la Liste Noire.
Au moment de leur recrutement, les membres des unités de récupération se voient apposer un tatouage et une puce spécifiques qui les identifient.
La corruption, lorsqu’elle est prouvée, est sévèrement réprimée mais endémique.
Des scènes d’émeutes peuvent se produire lorsqu’un vaisseau de récupération se pose dans une zone très peuplée. Les récupérateurs ont donc la consigne d’être discrets. S’ils possèdent un uniforme, ils ne sont tenus de le porter qu’à bord de leur vaisseau-mère.
Les récupérateurs sont responsables de l’entretien de leur vaisseau. Les mécaniciens du vaisseau-mère sont tenus de leur apporter leur aide s’ils le demandent. Un entretien négligé fait l’objet de sanctions graves.
Une unité qui verrait son vaisseau inopérant ou détruit sur Terre devra se débrouiller par ses propres moyens. Un équipage qui ne donne pas signe de vie pendant plus d’un mois est considéré comme perdu. Ses membres sont rétrogradés de la liste verte à la liste orange.

Hiérarchie des listes:
Liste Bleue: liste commune à tous les vaisseaux de transport regroupant les personnes admises sur tous les vaisseaux
Liste Verte: liste des passagers d’un vaisseau
Liste Jaune: personnes à embarquer en priorité
Liste Orange: liste des personnes qui peuvent être admises à bord si le Commandant en donne l’autorisation
Liste Rouge: liste d’un vaisseau des personnes refusées à son bord
Liste Noire: liste commune à tous les vaisseaux de transport regroupant les personnes qui ne doivent pas embarquer pour l’exil

Toute personne figure par défaut sur la liste Orange. Cette liste n’est tenue à jour que pour les personnes rétrogradées ou promues d’une liste à l’autre.
Une personne peut figurer sur des listes différentes suivant les vaisseaux, à l’exception des listes Bleue et Noire qui sont communes à tous les vaisseaux.
Les échanges d’informations entre les vaisseaux sont une des priorités du Service des Listes. Là comme ailleurs, la corruption sévit.

La corruption: elle n’est pas tant financière (les puces de paiement étant facilement traçables) qu’un échange de services sur le principe de l’admission à l’exil. Elle se pratique à tous les échelons de responsabilité. Les récupérateurs étant en contact direct avec les « oranges » sont particulièrement susceptibles d’être sollicités.

Chronologie de l’embarquement:
Première phase: les évidents : embarquement des grands scientifiques, ingénieurs des programmes spatiaux
Deuxième phase: détecter les potentiels: tests ouverts à tous dans les universités du monde entier (le critère d’âge maximum est institué car il sera impossible de construire autant de vaisseaux que prévu: des ressources naturelles indispensables n’existent plus: les atermoiements qui ont retardé le projet ont compromis sa réussite finale).
Troisième phase: Exfiltrer les oubliés: phase la plus dangereuse pour les équipages et le matériel, risques graves d’émeutes. Des évacuations forcées peuvent avoir lieu au cas par cas (ordre direct d’un Commandant de Bord).

Toutes les zones géographiques ne sont pas à la même phase de l’évacuation. La deuxième phase ne pourra pas avoir lieu partout (notamment dans les pays avec un faible taux d’alphabétisation. Ces pays passeront directement de la 1ère à la 3ème phase).
Les lauréats des tests de la deuxième phase sont inscrits sur la Liste Jaune d’un vaisseau.
Des sectes dites de renonciation ont émergé, leurs gourous décourageant leurs fidèles de passer les tests ou les forçant à refuser l’embarquement.

 

Ambiances recherchées: dilemnes moraux, infiltration/exfiltration, post-apo

Inspirations: Battlestar Galactica, films catastrophes (Le Jour d’Après notamment), Les Larmes du Soleil, Il faut sauver le soldat Ryan, Blood Diamond

Laisser un commentaire