[Trône de Fer] Panorama des dérivés

Chaque licence à succès génère un certain nombre de produits dérivés visant à étendre son succès, donner du grain à moudre aux fans en manque et faire de l’argent.

Dans le cas de Trône de Fer, la saga de GRR Martin, ces produits sont de plus en plus variés. Je vais vous en proposer un rapide panorama.

  • Série TV

Je crois qu’on ne la présente plus, c’est elle qui a relancé le succès de la saga, et déclenché le phénomène actuel lié à cet univers. D’ailleurs, la saison 3 commence aujourd’hui aux Etats-Unis.

  • Nouvelles:

Trois à ce jour (Le Chevalier errant, l’Epée lige et The Mystery Knight): écrites par l’auteur dans des anthologies de nouvelles, elles feront l’objet d’un post dédié.

  • Comics

La nouvelle Le Chevalier Errant a été adaptée en comic chez Milady de manière assez fidèle.

La saga est également en cours d’adaptation en comics. N’accrochant au style des dessins, je ne l’achèterai pas.

  • Jeux vidéos

A Game of Thrones:Genesis: jeu de stratégie en temps réel sorti en 2011, il se distingue d’un Age of Empire par la possibilité de gagner des territoires par des luttes d’influences et des intrigues (grâce à des unités de type espions) davantage que par des unités combattantes.

A part cette bonne idée, je n’ai pas vraiment accroché et la campagne solo est peu intéressante.

Game of Thrones: the Rolepaying Game: Jeu type RPG se passant en parallèle de la saga, il a le mérite de proposer une intrigue inédite et collant bien à l’univers. Quant au gameplay… je l’ai trouvé laborieux, les bugs d’affichage sont assez nombreux et les zones de jeu sont vides. Port-Réal est loin d’être la ville populeuse décrite dans les livres.

Jeu massivement multijoueurs: en cours de développement, pas d’infos très précises si ce n’est qu’il s’inspirera de la série télé plutôt que des romans

Game of Thrones Ascent: jeu Facebook (anglais uniquement) où on incarne une Maison récente. Un peu de gestion, un peu de roleplay, l’action se passe en parallèle de la saga. C’est plutôt sympa et peut s’avérer addictif. Les graphismes sont soignés.

  • Jeu de carte évolutif

Jeu de cartes « à la Magic » où chaque joueur doit gagner 15 points de pouvoir par le biais de trois types de duels: militaire, intrigue et pouvoir.

Militaire: tue les personnages de l’adversaire (la carte personnage quitte le jeu)

Intrigue: le perdant défausse une ou plusieurs cartes

Pouvoirs: gain d’un ou plusieurs points de pouvoir

Chaque joueur incarne une Maison majeure qui détermine les cartes qu’il va avoir en main. Les parties sont assez rapides (15 à 45min) et opposent de deux à six joueurs.

Un jeu stratégique et passionnant, mais attention car les coups de théâtre pleuvent, jouer une carte au mauvais moment peut vous faire perdre la partie.

  • Jeux de plateau

Batailles de Westeros: jeu de tactique avec figurines, il vous propose de prendre le commandement d’une armée (Lannister, Stark ou Baratheon) et d’aller joyeusement poutrer ceux d’en face. C’est l’occasion de refaire les batailles et escarmouches de la guerre des Cinq Rois.

Les parties sont assez rapides pour ce type de jeu (2h environ) et donnent la part belle aux déplacements stratégiques et capacités spéciales tout en restant accessibles pour des novices (moi!).

Trône de Fer: le jeu de plateau: jeu de gestion à l’échelle des Sept Couronnes se situant juste après le tome 1 (découpage VO).

Je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer, donc pas d’avis.

  • Jeu de Rôle

Après une adaptation au système d20, non parue en français et introuvable en anglais, un nouveau jeu de rôle est sorti en 2010 chez Edge Entertainment pour la version française.

Gamme: livre de base pour les règles, Guide de Campagne pour le contexte, un écran avec un scénario, Chroniques de Westeros (présentation de maisons fictives), un supplément sur la Garde de Nuit est en préparation.

Le système offre la particularité de permettre aux joueurs de faire partie d’une même Maison. Maison qui a de l’importance car elle va avoir ses propres caractéristiques, son histoire, … Ce n’est qu’après avoir créé leur maison que les joueurs vont créer leur personnage. Prévoir du temps pour toutes ces étapes, surtout si vous avez des joueurs peaufinant leur background.

Les mécaniques de jeu permettent de gérer des intrigues jusqu’aux batailles rangées de manière assez détaillée. Un petit regret: j’aurais aimé des règles de navigation et de combat en mer, mes PJ ayant une flotte. Pas encore testé en jeu réel, la campagne est toujours en préparation (oui, c’est toujours la même).

  • Livres divers

Artbooks 1 & 2: livres reprenant les illustrations parues dans divers médias (jeux, couvertures…) Certaines sont magnifiques, mais ce type d’ouvrage est probablement à réserver aux fans.

The Lands of Ice and Fire: recueil de cartes de Westeros et Essos. Je l’ai eu à Noël et compte l’utiliser comme aides de jeu pour ma campagne (oui, celle-là).

A World of Ice and Fire: une encyclopédie sur le monde créé par Martin avec des informations inédites sur l’hsitoire avant la saga, un Who’s Who… Pas de date de parution de donnée pour le moment (edit du 18/05: parution prévue pour octobre 2014).

 

 

 

Laisser un commentaire